tailler un olivier
huile olive, Non classifié(e)

Tailler un olivier : les bons gestes

Tailler un olivier : les bons gestes

La taille de l’olivier est une étape essentielle afin de limiter les variations de la production d’olives et l’apparition de maladies. La qualité de la fructification est, elle aussi, améliorée mais vous devez connaître les bons gestes à adopter. Découvrez dans cet article tous nos conseils pour tailler un olivier !

Pourquoi la taille de l’olivier est-elle indispensable ?

Tailler un olivier renvoie au fait de supprimer les branches mortes de l’arbre et aérer le centre. Cette opération améliorera la pollinisation de l’olivier et le nombre d’olives produites. Dans un premier temps, en aérant l’olivier, le soleil peut atteindre toutes les parties de l’arbre, la croissance de celui-ci est donc largement améliorée. Plus la masse végétale est importante, moins le rendement le sera car le soleil ne pourra atteindre toutes les olives.

De plus, la prolifération de parasites est limitée. En effet, ces derniers se multiplient essentiellement dans des environnements humides et sombres. La taille de l’olivier est donc une solution pour lutter contre cet inconvénient.

Quand tailler un olivier ?

La taille de formation s’effectue à la plantation si l’arbre mesure au moins 1 mètre. Pour l’entretien, l’olivier doit être taillé après les périodes de froid intense et avant la floraison. La période entre fin Février et Mars est ainsi la plus favorable à la taille de l’olivier. Il faut en effet éviter les périodes de gel et de floraison afin de ne pas perturber la croissance de l’arbre. Enfin, la taille de fructification est faite tous les deux ans à la même période que la taille d’entretien.

Quels sont les gestes à adopter pour tailler un olivier ?

Afin de tailler un olivier, vous aurez besoin d’un sécateur, d’un produit de cicatrisation (coupes de plus de 3cm de diamètre) et d’une scie d’élagage.

Pour la taille de formation, vous devez sélectionner les 5 plus grosses branches de votre olivier réparties autour du tronc, couper les autres puis pincer le rameau central. Le pincement est fait au niveau de la partie souple au bout des branches et permet de favoriser la ramification et limiter leur allongement.

Pour entretenir votre olivier chaque année, vous devez couper les « souchets » (branches qui poussent au niveau du pied) ; couper les rameaux puis tailler les branches qui poussent vers l’intérieur.

La taille de fructification est quand-à-elle plus technique. En effet, celle-ci vise à tailler l’olivier « en gobelet » ; c’est-à-dire en lui donnant une structure avec 4 ou 5 branches. Il faut dans un premier temps élaguer les branches de l’année précédente puis couper celles qui sont arquées après le dernier rameau (avant la courbure). Pensez à laisser un rameau à fruits tous les 15cm environ pour un jeune olivier. Coupez ensuite les nouveaux rameaux partant du tronc ainsi que le bois mort. Enfin, raccourcissez les branches qui sont grandes et solides ; les olives seront meilleures si elles poussent près du tronc.

 

Tailler un olivier améliore considérablement le rendement et la qualité des olives et donc, des huiles d’olive. Découvrez nos huiles d’olive extra vierge, bio, AOP et AOC réalisées dans le respect des traditions par nos producteurs d’huile d’olive français !