huile-olive-sante-osteoporose
huile olive

Huile d’olive de France 2020-2021 : un bon début de récolte des olives pour une huile d’olive vierge-extra qui s’annonce de qualité exceptionnelle !

Huile d’olive de France 2020-2021 : un bon début de récolte des olives pour une huile d’olive vierge-extra qui s’annonce de qualité exceptionnelle !

La production de l’huile d’olive française est globalement très faible puisqu’elle répond seulement à 4% de la demande. La récolte des olives en Provence vient de commencer et elle s’annonce très bonne sur le plan qualitatif. La période de récolte des olives s’étend de novembre à février, selon les lieux de production mais elle pose la question du confinement.

Une récolte des olives 2020 en France, marquée par la qualité

Le potentiel qualité de l’huile d’olive de France en 2021 devrait être excellent. L’été a été sec et chaud, le fruité des olives est, en conséquence, intense et marqué par de nombreux arômes. Pour l’instant, les niveaux d’ardence et d’amertume sont importants, mais ils devraient baisser progressivement pour atteindre avec la maturité, une huile d’olive vierge-extra conforme aux typicités des huiles d’olive AOP et AOC. Pour l’instant il est encore difficile d’établir un bilan réel car toutes les parcelles d’oliviers n’ont pas été récoltées. Ainsi, cueillette des olives et production de l’huile d’olive en Provence relèvent d’un véritable savoir-faire concrétisé par des appellations AOP.

Dans les Alpilles, les Bouches-du Rhône, Le Var, Le Vaucluse, la Drôme et bientôt dans les Alpes de Haute Provence, on s’active pour les olivades, un terme provençal pour désigner la période de récolte des olives. Cette récolte des olives s’effectue, bien souvent, en famille dans le respect de traditions ancestrales. Et à l’automne 2020, les olives de Nyons, des Baux-de-Provence et du Var sont magnifiques. Toutes les conditions semblent réunies pour une huile d’olive 2021 de France d’une qualité exceptionnelle.

Une organisation de la récolte compliquée par le 2e confinement

Pour préserver la qualité de leur huile d’olive, les oléiculteurs doivent s’organiser. Certaines parcelles d’oliviers très exposées au soleil, présentent des olives matures pour la récolte. D’autres situées en altitudes seront récoltées plus tard, en souhaitant que de fortes pluies prolongées ou le gel ne détérioreront pas la récolte, ce qui conduirait à faire baisser les rendements.

Avec le confinement, l’organisation de la récolte est devenue plus complexe car il existe de nombreux oléiculteurs amateurs. Ces petits oléiculteurs ramassent leurs olives manuellement avec le plus grand soin et amènent leur production d’olives aux moulins. La récolte des olives s’effectue parfois sur des oliviers de plus de 500 ans qui nécessitent un entretien régulier et d’être déchargés du poids de leurs olives. Pour les petits oléiculteurs et en période de confinement, il est nécessaire de pouvoir se déplacer sur des parcelles parfois éloignées des domiciles et d’effectuer le trajet jusqu’au moulin. Dans le Var par exemple, les oléiculteurs amateurs ont obtenu une autorisation de déplacement dérogatoire. Ainsi, cette possibilité de récolte en pleine crise sanitaire est un réel soulagement pour les moulins à huile et les oléiculteurs, après une récolte 2019-2020 au faible rendement.

La récolte des olives de table 2020-2021 en France :

Pour la récolte des olives de table en Provence, l’enthousiasme est de mise… Mais comme pour l’huile d’olive, il a été nécessaire de tenir compte des variétés d’olives et de la maturité attendue. Dans les Bouches du Rhône, le Var et les Alpilles, la récolte des olives de table a commencé, dès la mi-septembre pour la confiserie d’olives vertes : Picholine et Lucques. Pour les olives noires, la cueillette s’effectue plus tardivement, en octobre et novembre. La récolte est minutieuse et manuelle car il s’agit de sélectionner les plus belles olives, pour leur taille et leur degré de maturité, avant le changement de couleur. Le jour de la cueillette les olives sont réceptionnées par le confiseur. Les olives font l’objet d’un tri manuel, puis elles sont désamérisées, selon la recette personnelle du confiseur. Enfin, les olives sont rincées plusieurs fois à l’eau claire avant d’être mises dans une saumure d’eau et de sel de mer.

La récolte des olives en Provence, la production d’une huile d’olive vierge-extra de France et la confiserie d’olives de table traduisent un art de vivre authentique marqué par des traditions ancestrales, transmises de génération en génération. C’est une histoire de femmes et d’hommes animés par une même passion, celle du terroir de l’olivier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *